Le bénéficiaire pour le contrat d’assurance obsèques

Le bénéficiaire pour le contrat d’assurance obsèques

3 janvier 2020 0 Par Tina

Quand on a décidé de souscrire à une garantie obsèques, et qu’on a bien choisi l’assurance pour le faire et les diverses prestations qu’on veut pour les funérailles, on doit ensuite choisir un bénéficiaire. Ce n’est pas un choix facile, on doit prendre en compte plusieurs critères avant de trancher sur la personne. Il faut aussi quelques notions de savoir sur le rôle du bénéficiaire pour qu’on ne se trompe pas. Pour cela, nous allons vous aider à travers cet article.

Qu’est-ce qu’un contrat assurance obsèques ?

 

Le contrat d’assurance obsèques d’une personne est souscrit du vivant de cette dernière et prend effet à son décès. Ce contrat a pour but de financer les frais liés à son enterrement. Il définit la somme allouée aux obsèques et nomme un bénéficiaire pour recevoir le capital.

Toute personne peut établir son contrat, pour soi, mais également pour des proches afin d’assurer le financement de leur enterrement. Le bénéficiaire peut être soit un membre de la famille, soit les pompes funèbres.

Pour vérifier l’existence ou non d’un contrat d’assurance obsèques, il est possible de solliciter l’Association pour la Gestion des Informations sur le Risque en Assurance (AGIRA).

La fonction du bénéficiaire

La bénéficiaire que l’on désigne dans le contrat d’assurance pour obsèques reçoit le capital souscrit après 24 heures ou 48 heures de la déclaration de décès. Il devra alors être une personne de confiance, qui va utiliser l’argent aux fins prédestinés.

Si le contrat souscrit a une valeur supérieure par rapport à celle de la facture, ainsi le bénéficiaire peut garder le surplus pour lui. Les mutuelles santors proposent plusieurs offres.

Qui doit-on désigner ?

On est libre de désigner la personne qu’on veut en tant que bénéficiaire de l’assurance obsèques. La personne peut être en dehors de la famille, mais juste une personne de confiance ou un proche.

Dans le cas habituel, le contrat désigne le bénéficiaire. Toutefois, la désignation de la personne qui va s’occuper des funérailles peut se faire sous une autre forme. En effet, il se peut que l’assuré choisisse une enseigne privée qui sera vue en tant que bénéficiaire.

Un petit conseil pour ce qui ne le sait pas encor, il est plus judicieux de prendre des conseils professionnels pour prendre la bonne décision. Cependant, le mieux reste la demande de l’avis du notaire qui va prendre un grand rôle quand va venir le moment du décès.

 

Bref, le choix ne doit pas se faire à la légèreni à la hâte. Vous devrez bien étudier le comportement et la personnalité des candidats.

Eviter les ambiguïtés

 

Pour prévenir toute confusion, il est important d’indiquer clairement le(s) bénéficiaire(s) d’une assurance obsèques en précisant les liens de parentés : conjoints, enfants, sœurs, frères, petits-enfants… La vigilance est de mise si les personnes désignées ne sont pas des membres de la famille ou que le capital est reversé à une société privée. Il est ainsi recommandé de préciser le nom, prénom, la date de naissance et l’adresse du bénéficiaire, afin d’être certain que les volontés du défunt soient respectées. Au « premier rang » de bénéficiaires peut également être ajouté un « second rang » qui touchera le capital du contrat en cas de d’absence des premiers. Pour finir, il est primordial de spécifier la répartition de l’épargne entre tous les bénéficiaires : cette précision évitera bien des complications aux proches.