Mettre sa voiture à la casse dans le département de l’Essonne : quelles sont les meilleures pratiques à adopter ?

31 mars 2022 0 Par Kamel

Une voiture qui n’a pas subi un contrôle technique est perçue comme non roulante et hors d’usage. C’est aussi le cas suite à un problème mécanique, un accident, une détérioration complète du véhicule, etc. À partir de cet instant, il est impossible de la vendre à un particulier. L’acheminer à la casse est la seule option qui se présente au propriétaire de l’automobile. Malheureusement, il n’est pas possible d’en retirer quelques sous puisque votre prestataire ne l’achètera pas et s’en débarrassera tout simplement. Quelles sont alors les bonnes pratiques à adopter ? Suivez le guide !

Se rapprocher d’un centre agréé

L’article R 543-156 du code de l’environnement impose une destruction des épaves de véhicules par des démolisseurs ou des broyeurs agréés. En effet, certains éléments (filtre à huile, huile de moteur, liquide de frein, fluide de climatisation…) sont perçus comme des déchets nocifs pour l’environnement. Ainsi, toute personne qui enfreint cette règle doit verser jusqu’à 75 000 euros d’amende et risque deux ans d’emprisonnement. Il est conseillé de faire appel à des professionnels agréés comme epaviste gratuit 91 pour vous débarrasser de votre VHU en temps record dans le département d’Essonne.

Pourquoi faut-il recourir aux services d’un épaviste agréé VHU ?

Contrairement aux casses autos agréées, les centres non agréés ne sont pas reconnus comme aptes à la destruction de votre automobile. De ce fait, la responsabilité du propriétaire du véhicule sera en jeu en cas de problème.

Dès qu’elles récupèrent les véhicules hors d’usage (VHU), les casses autos sont soumises à un processus de destruction strict, conformément à la réglementation en vigueur. À la fin de l’opération, ces centres agréés par la préfecture vous délivrent un certificat de destruction.

Ce dernier atteste que l’épave a bien été broyée. Une copie sera également transmise aux autorités compétentes.

Quel est le tarif de la mise en casse d’un véhicule ?

Le broyage d’un véhicule qui n’est pas en état de marche est toujours gratuit. Il suffit de contacter le service d’enlèvement épave gratuit 91 pour le déplacer en toute sécurité vers la casse. Ceci est valable pour un véhicule positionné sur une place de stationnement de votre lieu de travail, devant votre domicile ou dans un parking en sous-sol.

Néanmoins, la voiture doit encore contenir ses pièces essentielles. Il s’agit du radiateur, du moteur, du pot catalytique, etc. Par ailleurs, il faut prévoir approximativement 50 euros pour le remorquage jusqu’à la casse, qui sont généralement facturés par votre prestataire.

Effectuer les procédures administratives

Lorsque vous déposez votre véhicule chez un démolisseur ou un broyeur agréé, vous devez fournir une copie de votre pièce d’identité. Vous devez également présenter à votre prestataire un certificat de non-gage ainsi que la carte grise (certificat d’immatriculation) du véhicule hors d’usage.

De son côté, l’épaviste vous donnera un récépissé qui confirme la prise en charge de l’automobile. Il enverra aussi un exemplaire à la préfecture. Cette dernière se chargera d’annuler l’immatriculation de votre automobile, et vous n’en serez plus le propriétaire.

Résilier l’assurance du véhicule hors d’usage

Après la destruction de votre VHU, vous pourrez en informer votre compagnie d’assurance afin d’annuler votre bail d’assurance. Toutefois, le propriétaire doit transmettre à son assureur une copie du certificat de destruction de l’automobile ou un exemplaire du second rapport de l’expert.